Mission

D’abord un centre de formation.

Un Centre de formation en entreprise et récupération (CFER) est d’abord un centre de formation, alors que l’usine est l’un des outils de formation.

Une certification reconnue par le ministère

Les CFER bénéficient d’un programme de formation commun et utilisent une démarche pédagogique unique, sanctionnée par une reconnaissance officielle émise par le ministère de l’Éducation du Québec, le « Certificat de formation en entreprise et récupération » (Conseil supérieur de l’éducation, 1996).

La clientèle visée

Les CFER sont des lieux de formation où l’on favorise le développement de personnes autonomes, de citoyens engagés et de travailleurs productifs. La clientèle visée se compose de jeunes de 15 à 18 ans ayant des difficultés d’apprentissage et d’adaptation qui, malgré une fréquentation scolaire assidue, présentent un retard suffisamment important pour compromettre l’obtention d’un diplôme d’études secondaires et d’études professionnelles.

Les outils de formation

Tous les CFER utilisent les mêmes outils de formation, notamment : le cartable, permettant d’organiser les connaissances acquises; la lecture quotidienne du journal, permettant l’acquisition de l’information régionale, nationale et internationale ; la confection d’un fichier orthographique, permettant l’élargissement du vocabulaire; et des situations de promotion (caravane) du développement durable, facilitant le développement du rôle de citoyen engagé.De plus, les élèves du CFER de Beauce peuvent bénéficier du matériel des adultes pour atteindre une scolarité plus élevée.

Des projets d’entreprises

Pour former des travailleurs productifs, les CFER mettent sur pied, en parallèle, des projets d’entreprises dans lesquels les enseignants entraînent eux-mêmes leurs étudiants au travail. Cette méthode permet un développement global de l’élève et de sa productivité. Le projet d’entreprise constitue en quelque sorte un moyen pour réaliser la formation au travail qui s’avère à la fois intéressante et stimulante pour les élèves concernés.